Ecole de danse tahitienne à Toulouse L’union “Ori Heitiare Tahiti”

Présentation

 Je m’appelle ETAETA Heitiare et je suis originaire de Moorea, “île soeur de Tahiti” située en Polynésie Française.
Passionnée de danse depuis ma plus tendre enfance, j’ai eu la chance de connaitre et surtout de danser avec l’un des plus grands groupes “Hei Tahiti”, dont la chef de troupe est Tiare Trompette, une grande dame dans le monde traditionnel et culturel Polynésien. Grace à elle, j’ai eu le privilège de participer à la grande fête traditionnelle organisée annuellement à Tahiti ; le Heiva.
Je suis heureuse de pouvoir partager ma culture en métropole à travers le “Ori Tahiti” et tout ce qui s’en approche (musique, tissage des costumes…).

 

L’Enseignement du “Ori Tahiti”

La tradition de la danse en Polynésie Française permet à toute personne de s’adonner au Ori Tahiti, en diverses circonstances, et à tous les âges de la vie.

Tout le monde peut danser !

La manière d’enseigner la danse peut être très différente d’une école à l’autre. Il n’y a pas de pédagogie type.

Je me propose d’exposer ici ma propre conception de l’enseignement du “Ori Tahiti”. On peut considérer qu’il y a deux manières d’apprendre la danse :

  • par imprégnation, en regardant et en copiant le mouvement dansé,

  • ou en intégrant mentalement la compréhension du mouvement.

Ces deux manières se complètent. L’une sans l’autre n’est pas complètement efficace.

La compréhension du mouvement dansé se transmet à la fois en corrigeant l’élève et en expliquant où il y a l’erreur et surtout pourquoi il y a erreur.

Cela permet d’assimiler bien plus vite et de profiter plus rapidement de la joie de la danse, en étant plus vite à l’aise.

PROGRAMME ANNUEL:

1er cycle : Septembre à Novembre

–    Acquisition des généraux par l’écoute, le découpage rythmique auditif et corporel

–    Appréhension du mouvement en relation avec le temps, l’espace, la musique (apprentissage des bases techniques)

–    Petits enchaînements chorégraphiques

2ème cycle : Décembre à Mars

–    Approfondissement du cycle 1 avec rajouts de nouveaux pas et variantes

–    Approche de l’interprétation

–    Pratique d’ensemble sur des chorégraphies simples

–    Entrainement à l’endurance

–    Recherche de “pehe” pour exécution d’une chorégraphie en fin de cycle

–    Reconnaissance de “pehe” (cellules rythmiques)

3ème cycle : Avril à Juin

–    Développement et approfondissement des acquis

–    Travail du répertoire et création d’une chorégraphie individuelle (thème, pas)

–    Développement de l’endurancee

–    “Orero” et culture générale en fin de cycle

–    Maîtrise des différents pas de danse et des variantes

–    Création d’une chorégraphie traditionnelle et moderne avec développement du thème

Site Internet: www.oriheitiaretahiti.fr